Posted on / by Capucine Coquand / 3 comments

Les Nouveaux Taxis Parisiens et ses membres rejoignent l’Action

Les Nouveaux Taxis Parisiens, par la voix de leur président, Jean Barreira, s’associent à l’action collective contre Uber. Créée en 2014 pour valoriser l’image de la profession face à la volonté des acteurs du VTC de s’imposer sur le marché, l’association est une réponse au bad buzz dont les taxis font l’objet depuis le but des années 2010. « Nous avons assisté à une opération de sape lancée par les VTC au moment de leur arrivée sur le marché. C’était absolument traumatisant », témoigne Jean Barreira. 

 

« Il faut bien comprendre que pour nous, c’est un peu comme si nous étions face au cambriolage de notre magasin. La police est au courant, elle regarde, mais ne bouge pas. C’est insupportable. »

Jean Barreira, Président, Les Nouveaux Taxis Parisiens

 

Lucide, il témoigne notamment de la « catastrophe » financière que représente la situation pour les taxis. Situation qui a même poussé certains à quitter le métier.

Décidés à mener le combat face aux VTC en général et Uber en particulier, l’association Les Nouveaux taxis Parisiens interpelle régulièrement les autorités publiques. Avec un certain succès, puisque la maire de Paris, Anne Hidalgo a, à plusieurs reprises, pris fait et cause pour les taxis. Secteur d’activité qu’elle considère comme un « quasi service public de transport », justifiant ainsi certains privilèges. Son adjoint à la circulation, David Belliard a récemment enfoncé le clou en affirmant que les taxis, en raison de leur statut et de leurs obligations, doivent bénéficier d’avantages significatifs par rapports aux VTC. 

Les Nouveaux Taxis Parisiens sont par ailleurs à l’initiative des Globes du taxis, événement qui vise à « redonner ses lettres de noblesse », à la profession. Chaque année, une personnalité, une voiture et un objet sont ainsi mis à l’honneur dans la capitale. 

3 thoughts

Laisser un commentaire